IMG_20201119_161704.jpg

WORKSHOP MARSEILLE, FRANCE

Du 16 au 25 novembre 2020

Premier workshop de l’année dans un contexte sanitaire exceptionnel qui n’a pas permis à la nouvelle promotion d’étudiant.e.s de partir à l’étranger. Malgré une période de confinement les étudiants ont travaillé de manière assez inédite, il leur a été demandé de travailler sur un territoire qu’ils connaissent bien du fait de sa proximité avec leur Institut d'Urbanisme.


Le mal-logement à Marseille fait automatiquement écho au drame de la rue d'Aubagne, qui a vu s'effondrer deux immeubles en Novembre 2018. Cette catastrophe a éveillé les consciences et mis en lumière l’ampleur du problème des logements insalubres dans la cité phocéenne. Pour faire face à la crise du logement que connait Marseille, comme beaucoup de grandes villes à travers le monde, les acteurs de la société civile se sont mobilisés. Parmi eux, une association fournit un soutien matériel, financier et opérationnel aux victimes du logement indigne. Il s’agit d'Architectes sans Frontières (ASF), ONG créée en 1979. Cette dernière travaille à Marseille depuis 2015 et développe une action depuis 2017 auprès des populations vivant dans des squats et bidonvilles.

Dans le cadre de ses activités, elle nous invite ici, à repenser la présence des squats et bidonvilles au travers d' une étude sur la mobilisation du foncier vacant à but de relogement.


Ce dossier clos un travail d'atelier mené de septembre à décembre 2020 par la promotion de Master 2 - Transition des métropoles et coopération en Méditerranée.